Que devient mon coffre-fort et son contenu après mon décès ?

Izimi

Il existe 3 options pour décider du sort de votre coffre-fort après votre décès. Si vous avez déjà ouvert un coffre-fort aujourd’hui, par défaut il s’agira de l’option 1 (transfert vers vos héritiers) mais vous pourrez choisir d’opter pour une autre option :

  • Option 1 (par défaut): TRANSFERT TOTAL OU PARTIEL PAR UN NOTAIRE 
    A votre décès, à l’initiative des héritiers, un transfert du contenu de votre coffre-fort est organisé par « un » notaire (librement déterminé par les héritiers) vers tous les héritiers. Vous pouvez également, au cours de votre vie, décider vous-même des documents que vous souhaitez partager. Par défaut, l’intégralité du coffre-fort sera transféré.

  • Option 2: PARTAGE TOTAL OU PARTIEL PAR LE CITOYEN
    De votre vivant, vous sélectionnez vous-même quels documents vous voulez partager après votre décès (et vers qui) et ce qui doit être détruit = Transfert total ou partiel des documents.
    Environ 2 semaines après votre décès, les documents sélectionnés lors de votre vivant seront partagés avec les personnes de votre choix. Les documents que vous avez déjà partagés de votre vivant resteront actifs pendant encore 4 mois (c’est également le cas avec l’option 1). De cette façon, les destinataires ont suffisamment de temps pour télécharger ou copier les documents avant qu’ils ne soient supprimés. Le notaire n’intervient pas dans cette procédure.
  • Option 3: DESTRUCTION DU COFFRE-FORT
    En choisissant cette option, tout ce qui se trouve dans votre coffre-fort, et que vous n’avez pas préalablement partagé, sera détruit après votre décès. Même si un testament en évoque autrement. Le choix de cette option a donc des conséquences irréversibles.

Quoi que vous choisissiez, le contenu de votre coffre-fort sera détruit après votre décès, soit après quelques jours (option 3), soit après son transfert à tous les héritiers ou aux personnes choisies par vous (option 1 et 2).

Did you find this FAQ helpful?
6
0